Biographie Astrig Siranossian et Sasha Boldachev

Premier Prix et plusieurs fois Prix Spécial du concours international K. Penderecki, Astrig Siranossian se produit en soliste avec de grands orchestres. Invitée régulièrement par Daniel Barenboim, ses partenaires de musique de chambre ne sont pas moins que Simon Rattle, Antonio Pappano, Yo-Yo Ma, Sol Gabetta, Bertrand Chamayou ou Daniel Ottensamer. Les plus grandes scènes ont déjà accueilli la jeune musicienne : Philharmonie de Paris, Musikverein de Vienne, KKL Luzerne, Casino de Bâle, Opéra de Dijon, Flagey Bruxelles, Théâtre Colon Buenos Aires et Kennedy Center Washington.

L’enregistrement réalisé par le label Claves Records en 2018, réunissant les concertos de K. Penderecki et A. Khachaturian remporte les éloges de la presse avec notamment 5 diapasons, 5 étoiles Classica, Clef du mois ResMusica… Le précédent disque comportant des œuvres de Gabriel Fauré, Francis Poulenc et Komitas avait reçu le prix Musica.

Depuis 2015, Astrig Siranossian est artiste en résidence à la Chapelle musicale Reine Elisabeth ainsi qu’à la Fondation Singer-Polignac. Avec le label Évidence, elle enregistre un disque de musique de chambre consacré à Franz Schubert qui sera édité en 2018. En 2016, elle prend la direction artistique des Musicades Romanesques, festival de la ville de Romans qui met en miroir la musique avec les arts mais aussi la gastronomie.

Elle apparait sur TF1, France 2 ainsi que les ondes de radio musicales à travers l’Europe et les Etats-Unis.

Astrig Siranossian a débuté la musique à l’âge de trois ans. Admise cinq ans plus tard au C.N.R. de Lyon, elle poursuit ses études au C.N.S.M. de Lyon, obtenant à dix-huit ans son diplôme d’études supérieures avec les félicitations du jury. C’est en Suisse, au Conservatoire supérieur de Bâle, qu’elle achève sa formation dans la classe d’Ivan Monighetti, réussissant avec les plus hautes distinctions son master concert et son master soliste.

Astrig joue un violoncelle Ruggieri de 1676, généreusement prêté par la Fondation Boubo Music de Binningen.

www.astrigsiranossian.com

 

Sasha Boldachev est un harpiste virtuose, compositeur et pédagogue né à Saint-Pétersbourg.

Fils d’Irina Charapova, professeur au Conservatoire de Saint-Pétersbourg et d’Alexandre Boldachev, philosophe-futurologue, Sasha étudie le piano et la harpe dès son plus jeune âge.

Il commence ses études musicales au Conservatoire de Saint-Pétersbourg dans la classe de harpe avec Karina Maleeva et dans la classe de composition avec Svetlana Lavrova. Il se perfectionne ensuite à la Haute École d’art de Zurich (en harpe avec Catherine Michel et Sara O’Brien ; en composition avec Mathias Steinauer ; en direction d’orchestre avec Marc Kissóczy). Il étudie également auprès de Xavier de Maistre, Jana Bouskova, Anna Makarova, Marielle Nordmann, Isabelle Moretti, Natalia Shameeva, Elisabeth Fontan-Binoche, Susanne McDonald, Marie-Pierre Langlamet, et Isabelle Perrin lors de master-classes.

Il monte sur scène dès l’âge de cinq ans et compose ses premiers opus en tant que compositeur. Le compositeur Sergei Slonimski lui dédie la pièce Les Sons de Noël, alors qu’il n’a que six ans. À l’âge de huit ans, lors d’un concert avec l’Orchestre national de Lituanie, il commence sa carrière internationale.

Il est lauréat d’une dizaine de concours de harpe et de composition, parmi lesquels Talents Brillants Britanniques (premier lauréat non britannique), ProEuropa en Autriche. Il est également boursier de banques internationales telles que Vontobel en Suisse et la Banque Populaire en France.

L’activité musicale de Sasha est surtout consacrée à étendre le répertoire pour harpe avec des arrangements, ainsi qu’avec ses propres compositions. La Fantaisie sur Shéhérazade de la suite symphonique Shéhérazade de Rimski-Korsakov et l’arrangement pour harpe et piano de la Suite n°1 de Rachmaninov sont de véritables bijoux – parmi d’autres – où Sasha permet l’élargissement des possibilités techniques et expressives de l’instrument.

Sasha Boldachev a enregistré plusieurs CD en solo et en musique de chambre. Parmi les plus récents, nous pouvons citer The Harp as an Orchestra, (avec des chefs-d’œuvre du répertoire orchestral) et From Russia with Harp (avec ses propres arrangements de l’anthologie de quinze compositeurs russes d’Aliabiev à Slonimski).

En 2015, Sasha devient lauréat du Prix Walo de la télévision suisse avec son ensemble Game of Tones.

En Russie, il participe activement aux projets des maisons internationales de musique de Moscou et de Saint-Pétersbourg, du Fonds Spivakov, ainsi qu’aux festivals Music Olympus, New Names, Mozart Festival, et aux concours Young Performers of Russia, Generation Next, River of Talents.

Sasha se produit dans le monde entier, notamment avec les orchestres les plus prestigieux. Il est régulièrement invité comme soliste au Théâtre Bolchoï à Moscou sous la direction de Tugan Sokhiev.

Il écrit et produit des chansons en collaboration avec le studio Eric Racy et compose pour des spectacles dramatiques et des courts métrages. En 2016, aux Etats-Unis, il est jury de différents concours organisés par la communauté américaine de la harpe. En Russie, il est jury au Concours Nota Bene.

Sasha est artiste exclusif de Salvi Harps et Lyon&Healy, ainsi que soliste de l’ensemble Game of Tones.