Biographie de Ballaké Sissoko

17 B. SISSOKO 3 by B. PEVERELLI

Maître de la kora, improvisateur et compositeur surdoué et passionné, Ballaké Sissoko est aujourd’hui l’un des grands musiciens du monde. Son instrument, la kora, cette harpe-luth à 21 cordes d’origine mandingue, c’est un héritage familial. Ballaké est le fils de Djelimady Sissoko, grand maître de la kora originaire de Gambie. Il va perfectionner son jeu de kora aux côtés des grands maîtres et collègues de son père Sidiki Diabaté (père de Toumani Diabaté), N’Fa Diabaté et Batrou Sékou Kouyaté. En 1991, à l’âge de 23 ans, il quitte l’Ensemble Instrumental pour accompagner Kandia Kouyaté, l’une des plus emblématique chanteuse-griotte malienne.

Proposant un jeu de kora innovant, Ballaké devient vite l’instrumentiste le plus sollicité de la première génération de grandes griottes comme Amy Koïta ou Tata Bambo Kouyaté. Il enregistre en 1997 son premier album sous son nom intitulé « Kora music from Mali » puis en 1998 un deuxième album éponyme.

Ballaké multiplie depuis les rencontres musicales avec des instrumentistes et compositeurs internationaux tels que Ross Daly, Keyvan Chemirani, Dariush Talaï, Ludovico Einaudi, Vincent Segal…