Biographie de Magali Zsigmond

264 2 (1016) 300dpi

Etudes classiques de Harpe au CNR de Grenoble et Médaille d’Or en poche, Magali poursuit ses études à l’Ecole Normale de Musique de Paris, puis virage à 90° : elle part aux USA étudier la harpe-jazz pendant un an avec Deborah Henson-Conant, et remporte en 1993  le 1er Prix de la Compétition Internationale de pop et jazz-harp à Chicago.

De retour à Paris, elle continue des études dans une école de jazz et décide de former un trio jazz avec harpe, basse et batterie, formation rare à cette époque tant la harpe est inconnue du paysage jazzistique. 1ers concerts à Paris.

L’aventure jazz continue à La Rochelle où Magali s’installe en 1997. Le MZ Trio donne des concerts dans toute la France (Bourges, Clermont-Ferrand, Maubeuge, Dinan, Cogolin, Niort…) et  enregistre en Août 2000 un Cd  « Tout Va Bien ».

Elle se produit également avec le flûtiste de Pan Jean-Claude Mara. Ils effectuent ensemble des tournées en Israël, Allemagne et Japon entre 1993 et 1998 et enregistrent un Cd « Allegoria » (musique méditative improvisée).

En 2001, Magali découvre la harpe celtique électrique, rajoute un pédalier d’effets et commence à écrire un tout nouveau répertoire. Sortie du 2ème Cd « Harpa Incognita ».

Magali mulitplie les expériences musicales avec ses 2 harpes électriques depuis plus de 20 ans (groupe Classik Bitibak de Simon Nwambeben, groupes de jazz et spectacles divers et variés, contes musicaux pour enfants…)

Dernièrement, son nouveau groupe OZ’Ephémère (harpe celtique électrique, saxophone et batterie) propose des concerts d’improvisation sur le thème de la nuit et élargit son répertoire avec des textes et du chant.

Publicités