Patrick Poivre d’Arvor

13 PPDAPatrick Poivre d’Arvor doit très vite faire face à des responsabilités. A seulement 15 ans, il est déjà bachelier et le père d’une petite Dorothée. Pourtant, cette naissance prématurée n’entamera en rien son ascension. Un an plus tard, il publie son premier roman Les enfants de l’aube, un premier succès en librairie. A cette époque, il nourrit le désir de devenir diplomate. A l’age de 22 ans, il est titulaire d’une licence de droit et est diplômé de l’institut politique de Bordeaux puis de l’institut National des Langues et Civilisations Orientales. Mais c’est finalement, le journalisme qu’il choisit. En 1970, il entre au Centre de Formation des Journalistes. Un an plus tard, il commence sa carrière à France Inter et présente pendant quatre ans les journaux du matin et la revue de presse.

S’ensuit une carrière exemplaire. A antenne 2, il devient successivement chef du service de la politique intérieure, puis chef du service économique et social. Il fait ses débuts devant la caméra dès 1975 et est nommé, l’année suivante, rédacteur en chef du journal du 20h qu’il animera jusqu’en 1983. Il quitte cependant le service public pour Canal+ où il est aux commandes de Tous en scène pendant trois ans. Arrivée à TF1 en 1986, il anime À la folie pas du tout, un talk show où il reçoit les personnalités qui font l’actualité, avant d’incarner, dès l’année suivante, le nouveau visage du 20 heures. Désormais, PPDA comme il est surnommé, devient l’un des présentateurs préférés des français. Son journal, qui flirte avec les 40% de part de marché, est le plus regardé d’Europe. Avec le succès, Patrick Poivre d’Arvor n’en a pas pour autant oublié sa passion pour la littérature. Il présente des émissions littéraires Ex-Libris puis Vol de nuit. Il garde également une âme d’écrivains puisqu’il a pas moins de trente romans à son actif.

Patrick Poivre d’Arvor est forcé de quitter le journal de 20h et la chaîne TF1 en juillet 2008, avant d’être remplacé par Laurence Ferrari. Sa carrière se prolonge sur les chaînes France 5 et Arte, avec La Traversée du miroir, Une maison, un écrivain et L’avis des autres. Dès septembre 2008, il rejoint RTL. En décembre 2011, il présente le magazine de société Place publique, sur France 3, ainsi que Flash-Back en 2012. Après RTL, PPDA rejoint Radio Classique en janvier 2014. Il présente et commente l’information chaque soir durant une heure.

Publicités